Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 22:35

En général les oiseaux ne craignent pas trop le froid. Par exemple les oies à tête barrée sont capables de franchir sans problème l'Himalaya à 10.000 m d'altitude par -60°C.

Par contre il devient plus difficile de se nourrir. Ainsi les martins-pêcheurs ne peuvent plus attraper de poisson si les étendues d'eau et ruisseaux sont glacés.

La Bécassine des marais (sur la glace, 1ère photo) se nourrit de vers et petits crustacés. La terre étant durcie par le gel elle ne peut plus planter son bec ni dans l'eau ni dans le sol. Elle peut aussi manger des baies ou des graines mais elles ne sont pas courantes en cette saison.
Bécassine des marais - Gallinago gallinago (Common Snipe)

J'ai aussi pu observer un râle d'eau (photo 2) qui se faufilait sur la glace entre des arbustes à la recherche de sa pitance. Son régime est également composé de vers et crustacés mais il peut se rabattre sur des racines et des graines. Par très grand froid, il lui arrive de s'attaquer à des petits passereaux.
Râle d'eau - Rallus aquaticus (Water Rail)

Donc plus la période de froid dure et plus le risque de mortalité va augmenter. L'oiseau affaibli par manque de nourriture va moins prendre soin de son plumage qui le protège et va donc passer en hypothermie...

Les temps sont durs
Les temps sont durs

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Dupont - dans oiseaux Somme
commenter cet article

commentaires

Ailes Et Mois

  • : Ailes et Mois
  • Ailes et Mois
  • : Photos et dessins de tout ce qui a des ailes au fil des mois : oiseaux, insectes, avions, maquettes (plus quelques rampants)
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Dupont

Recherche